Photogrammétrie : Nettoyer ses nuages de points avec Meshlab

Dans les articles précédents, nous avons vu comment transformer nos photos en nuages de points recréant en 3 dimensions notre sujet. Or, vous avez surement remarqué qu'il y a beaucoup de points inutiles et indésirables. Ici, nous commencerons à apprendre comment corriger nos résultats de photogrammétrie. Meshlab est un très logiciel pour accomplir cette tâche et il est gratuit.  Avant de commencer, laissez-moi simplement vous présenter le sujet de ma capture. Mon projet en cours est de numériser le Monument Lavérendrye et autres découvreurs trifluviens​ (1934) de Jean-Jacques Cuvelier (un sculpteur trifluvien).  Vous pouvez voir le résultats, clique ici !

Étape 1 : ouvrir le nuage de points

VisualSFM nous a créé un fichier contenant la position de chaque point commun qu'il a trouvé entre nos photos. Nous devons indiquer à Meshlab où se trouve ce fichier. VisualSFM produit un fichier dont l'extension est .ply (pour polygone). 

Donc, il suffit d'importer une Mesh à notre projet. ( File --> Import Mesh )

 

Désormais, allez chercher votre fichier à l'endroit où vous avez demandé à VisualSFM de le sauvegarder.

Votre projet devrait apparaître !

Étape 2 : apprendre les outils

A - Choisir l'apparence 

Il faut comprendre que la 3D est composée de points, vertiges, faces, textures, données sur la réfraction de la lumière et, etc. Dans notre cas, nous n'avons que des points. Il est donc primordial d'être en mode d’affichage des points. Il est tout de même intéressant d'utiliser le cube dans des cas où nous avons énormément de points et que notre ordinateur est ralenti par notre envie de faire la rotation du nuage de points. Bref, si les capacités de votre ordinateur sont limitées, vous pouvez utiliser le cube pour travailler votre modèle. Il suffit de se promener entre le cube et l'apparence « nuage de points» . Cela évite à l'ordinateur beaucoup de calcul et n’aura qu’à calculer le nuage dans l’angle voulu. 

 

B - Les outils de sélections

Voilà la base dont il est nécessaire de bien comprendre pour nettoyer nos résultats de photogrammétrie. Notez que vous pouvez effectuer des sélections multiples en tenant la touche Commande (CMD) en vous prenant entre les différents outils.  Le premier sélectionne en glissant/déposant la souris les points se trouvant le plus proche de notre point de départ. La sélection s'agrandit en déplaçant la souris et la distance tolérée entre les points peut être modifiée grâce à la molette de souris. C'est mon préféré ! Je commence toujours par sélection ce que je désire garder et, par la suite, j'inverse ma sélection. ( Je vous explique tous après d'avoir vu avec vous les outils de sélections)

À droite de ce dernier, le second outil sélectionne en tranche les points voulus. Vous sélectionnez un point de départ et, en glissant votre souris, vous verrez un cercle s'agrandir et des points ce faisant sélectionner sur le passage.

Je saute volontairement les deux suivants pour passer à la sélection par rectangle.

 

L'option ne sélectionne pas seulement ce qui est vu, mais aussi ce qui se cache derrière. Voyez par l'exemple :

Vous connaissez maintenant la base de la sélection dans Meshlab. J'ai comme pratique souvent de sélection tout ce dont je désire garder (en utilisant les multiples outils et en tenant la touche CMD) et d'inversé la sélection. Vous comment tous sélectionnées ce qui sauf notre sélection. Dans les menus se cache une fonction très utile :

 

C - Effacer notre sélection

Désormais, nous savons sélectionner les données, il faut effacer les points de trop.  N'oubliez pas de sauvegarder votre projet avant de faire de grosses opérations. Il n'y a pas de « Undo » ( annuler la dernière action). Autrement dit, il n’y a pas de « CTRL+Z ».  Sélectionnez la partie à effacer et ensuite  appuyez sur ce bouton : 

 

Bonus - Convertir les nuages de points en polygone

C'est bien beau les nuages de points, mais souvent nous désirons des polygones pour nos logiciels de modélisation 3D comme Blender et Maya. Pour cela, nous devons relier les points ensemble pour former des formes géométriques. 

La première étape est de recalculer le nuage de point pour l'utiliser dans les fonctions avancées de MeshLab.

Ensuite, le projet est prêt pour la fonction Surface Reconstruction : Poisson. Elle se trouve en dernier sous « Point Set» 

Vous êtes invité à configurer la reconstruction:

Je vous reviens avec les détails un autre jour où je déciderai d'approfondir le sujet. 

Et voilà le travail ! 

Je remarque que je n'ai pas bien travaillé la tête !

Encore du travail à faire !

Bonne semaine !

2 commentaires

  1. @geom :
    C'est que le logiciel doit créer des mèches avec nos points. Ce qui est déjà une lourde tâche. De plus, on a un résultat plus convaincant avec la projection photo sur le modèle 3d. Bref, on peut reprendre l'information sur le positionnement de nos caméras et projeter à titre de texture les photos sur le modèle 3D final.

Écrire un commentaire

L'email renseigné ne sera pas publié sur le site.

Quelle est la première lettre du mot vtdb ? :